Renforcer les organisations de tests évolutives grâce à la standardisation

Aperçu

Les entreprises de l’aérospatiale et de la défense doivent constamment intégrer des technologies de pointe tout en conservant les testeurs existants, en fournissant une couverture complète des tests et, plus important encore, en répondant aux exigences de planification. Les leaders dans ce domaine ont besoin d’une approche plus standardisée du test pouvant être utilisée pour les technologies anciennes comme nouvelles, ainsi que de divers systèmes et groupes de test. Cette approche offre une solution plus durable qui permet aux ingénieurs de test d’innover plutôt que de passer du temps à créer et à maintenir des outils internes. Ce document vous permettra d’explorer les avantages de cette approche, et fournit une solution que les grandes organisations de l'aérospatiale et de la défense peuvent mettre en œuvre pour des tests véritablement pérennes.

Contenu

Réutilisation de la conception à la production

Les organisations de tests dans les secteurs de l’aérospatiale et de la défense doivent constamment équilibrer leurs besoins en termes de couverture de tests, de calendrier de projets et de budget. Pour répondre à ces demandes concurrentes, elles personnalisent leurs solutions afin de contrôler pleinement les délais et les risques techniques, mais ceci a un coût. En fin de compte, elles doivent choisir entre dépasser leur budget, payer des heures supplémentaires, consacrer plus de ressources à un problème ou reporter les mises à niveau nécessaires du système de tests pour essayer de respecter les délais du projet.

Le choix le moins attrayant pour ces organisations est de faire des compromis sur la couverture des tests et d’accepter la possibilité d’avoir manqué quelque chose ou lancé un produit de qualité inférieure. Cette tension ininterrompue est une constante dans l’industrie de l’aérospatiale et de la défense et, bien que ce ne soit pas idéal, elle a été la base de succès remarquables. Le bilan positif de l’industrie soulève la question suivante : « Si ce n’est pas cassé, pourquoi réparer ? » Mais l’industrie doit se demander si cette approche est durable.

Alors que les clients exigent de nouvelles technologies dans les avions modernes, que des tendances telles que l’électrification s’imposent et que les entreprises continuent de valoriser les talents internationaux qui nécessitent des sites de développement mondiaux, les organisations de l’aérospatiale et de la défense doivent déterminer si le statu quo est le bon choix pour un futur de croissance. La capacité de moderniser les approches de test et de cycle de conception avec des architectures de test standardisées, davantage d’émulation et de simulation, ainsi que des systèmes de gestion de données et des systèmes nouveaux et améliorés constitue la différence entre prospérer avec un avantage concurrentiel durable et lutter pour sa survie. Les entreprises peuvent standardiser les tests en utilisant la même technologie et les mêmes outils tout au long du cycle de développement et quels que soient les applications et sites.  

Standardiser la totalité du cycle de développement

Bien que les ingénieurs de tests se spécialisent généralement dans une phase particulière du cycle de développement, une organisation de tests performante doit considérer le processus de test de manière globale. Les responsables des tests supervisent les budgets des différents types de tests et s’assurent que chaque étape mène efficacement à un produit commercialisé. Toutefois, si les groupes de tests s’appuient principalement sur une technologie créée en interne, chaque groupe doit fonctionner différemment et aborder ses conceptions de tests en fonction de ses propres préférences et besoins. Les systèmes spécialement conçus pour différents programmes présentent le même problème : ils ont été conçus pour un programme sans tenir compte des besoins globaux de l’organisation de tests. En l’absence de normes auto-imposées, respectées et régies par l’ensemble de l’entreprise, les organisations n’ont pas à contrôler la cohérence entre les groupes. Les responsables de tests connaissent ces difficultés et réussissent malgré elles. Cependant, chaque succès est accompagné d’un risque amplifié d’échec et de mauvaise utilisation du temps et de l’argent. Ces considérations contribuent au fléau de l’existence de tout ingénieur : l’inefficacité.

En utilisant une approche standardisée pour l’ensemble du cycle de test, les ingénieurs peuvent systématiquement comparer les données à chaque étape du parcours de test et mettre en place des tests plus tôt dans le cycle de développement, particulièrement dans le cadre de tests de simulation et d’émulation. Ils peuvent référencer de manière fiable les données collectées lors de la validation d’un composant lors du test de ce composant dans un système. De plus, les ingénieurs de différents groupes ont un langage et une approche communs qui favorisent le partage des bonnes pratiques et une collaboration plus efficace. Une approche normalisée permet également aux ingénieurs de tests d’approfondir leurs domaines d’expertise sans se soucier des autres groupes, car une plate-forme cohérente garantit que la production d’un groupe est une contribution compatible avec le groupe suivant. Enfin, les organisations de tests peuvent concrétiser davantage leur investissement financier car elles peuvent réutiliser les systèmes de tests d’un groupe à l’autre. Ce résultat est également possible avec une approche personnalisée, mais cela nécessite un organe de gouvernance interne et c’est une solution souvent non durable et inefficace. La solution n’est pas d’ajouter plus de lourdeur administrative.

Standardiser la totalité des applications et des sites de travail

Les groupes de projets, en particulier dans différents programmes, peuvent se transformer en entités isolées dans les entreprises aérospatiales et de défense. Les structures de gestion, la répartition du budget et les pratiques historiques peuvent mener à des efforts déconnectés. Les grandes entreprises sont particulièrement exposées à ce dilemme car différents groupes mettent en œuvre différents projets sur différents sites, ce qui accroît le défi du maintien de la cohérence. Bien que le statu quo soit une méthode éprouvée pour maintenir la stabilité dans ce secteur, les organisations doivent également envisager la standardisation pour atteindre cet objectif de cohérence.

Une approche cohérente des tests offre un moyen de transférer les talents au moment et à l’endroit adaptés. Les ingénieurs savent utiliser des outils similaires, il est donc facile de transférer les talents d’un projet et d’un site à un autre. Cette flexibilité peut également accroître l’engagement des employés, réduire l’épuisement professionnel et diminuer le risque de développement des connaissances tacites qui se perdent lorsqu’un employé quitte l’organisation. De plus, avec une approche de test standardisée, les entreprises peuvent préciser des attentes plus claires à leurs clients. Par exemple, un fournisseur peut être responsable de plus d’un sous-système d’un avion. Une approche de test standardisée chez le fournisseur signifie qu’il fournit à l’avionneur des bancs d’essai basés sur la même approche pour plusieurs sous-systèmes, ce qui réduit le défi de l’intégration auquel sont confrontés les avionneurs.

Renforcer la standardisation

Les industries de l'aérospatiale et de la défense doivent exercer un contrôle sur leur technologie afin d'atténuer les risques et de se conformer aux certifications. Traditionnellement, la protection des données propriétaires a rendu problématique l’achat auprès d’un fournisseur. Toutefois, en investissant dans une approche basée sur une plate-forme intégrant une technologie commerciale standard (COTS), les sociétés de l’aérospatiale et de la défense peuvent atteindre leurs objectifs de standardisation sans sacrifier la connaissance de la technologie sous-jacente.

NI travaille depuis 40 ans avec des entreprises et des fournisseurs de premier plan dans les domaines de l’aérospatiale et de la défense. Sur la base de cette expérience, les ingénieurs de NI ont créé une plate-forme suffisamment large pour couvrir les besoins de divers secteurs, mais suffisamment souple pour être adaptée aux besoins d’applications spécifiques. Le matériel modulaire de NI associé à un logiciel hautement intégré fournit la technologie dont les entreprises ont besoin, du test de validation au test en production. Ils peuvent facilement adapter cette plate-forme à mesure qu’ils s’adaptent à l’évolution des exigences de tests ou au lancement d’un nouveau projet. Basés sur des technologies modulaires telles que le PXI et la commutation, les charges et le conditionnement de signal (SLSC), les systèmes de test NI offrent un contrôle total aux ingénieurs de tests, sans le fardeau d’une conception fortement personnalisée. De plus, un réseau mondial de partenaires NI Alliance chevronnés est disposé à fournir des services d’intégration et de personnalisation pour garantir que ces systèmes de tests répondent aux exigences spécifiques des organisations.

La standardisation optimise un investissement d’un projet à l’autre et d’un test à l’autre. Cette approche durable est la caractéristique principale d’organisations aérospatiales et de défense résolument tournées vers l’avenir.