Faut-il automatiser votre système ?

Aperçu

Jour après jour, les ingénieurs et les scientifiques doivent relever davantage de défis. La réduction de la taille des équipes et du nombre d'ingénieurs assignés à un projet, le raccourcissement des cycles de conception et du temps de mise sur le marché, l'évolution constante des besoins et des outils ainsi que la nécessité croissante de respecter les budgets sont quelques unes des contraintes auxquelles ils doivent faire face. Ces dernières forcent les ingénieurs à se demander si les applications sur lesquelles ils travaillent sont développées de la manière la plus efficace et la plus rapide possible, avec un minimum de pertes en termes de temps et d'argent. Les applications réalisées dans les domaines du test, de la mesure et de la recherche font appel à un grand nombre de mesures et d'ensembles de données. Les systèmes de test modernes s'appuient sur une vaste gamme d'instruments – des générateurs de signaux arbitraires aux analyseurs de réseaux vectoriels. Les instruments traditionnels sont généralement utilisés soit de manière manuelle, soit par l'intermédaire d'un logiciel de test automatique.

Contenu

Opérations propices à la mesure manuelle

Cette méthode nécessite un instrument et un matériel sous test, un opérateur humain, un stylo et du papier, et éventuellement un tableau de correspondances pour convertir les données de mesure. Il est courant d'intéragir manuellement avec les instruments traditionnels lorsque vous effectuez des mesures simples ou peu fréquentes. Dans ce cas, les critères de test sont généralement peu nombreux et l'enregistrement des données s'avère relativement simple. Si, par exemple, vous devez exceptionnellement mesurer une tension, il semble logique de procéder manuellement à l'acquisition avec un multimètre. Les tests de ce type prennent peu de temps, et l'enregistrement des données est rapide ; c'est pourquoi investir dans une solution automatique ne vous ferait économiser ni de temps, ni d'argent.

 

 

Difficultés relatives à la méthode de mesure manuelle

Comme vous le savez sûrement, il est rare que les systèmes de test modernes ne s'appuient que sur une acquisition unique ou occasionnelle. Les spécifications initiales sont généralement plus complexes, et votre application peut nécessiter des modifications avec le temps. Les mesures manuelles peuvent devenir incroyablement complexes au fur et à mesure que les spécifications du système deviennent plus contraignantes. Dans ces situations, les solutions de test automatique peuvent permettre d'économiser du temps et de l'argent, mais aussi d'éviter certaines erreurs. L'automatisation est une méthode sur PC qui repose sur un logiciel et un bus pour contrôler des instruments plutôt que sur des interactions humaines. L'évolution des technologies de bus et de logiciels au fil du temps a permis de simplifier l'automatisation des instruments traditionnels et de rendre ce procédé plus rentable. La méthode automatique peut également permettre de remédier à certains problèmes susceptibles de se produire lors de mesures manuelles.

 

Mesures répétitives potentiellement sources d'erreurs

L'acquisition manuelle de données à partir d'instruments traditionnels peut être répétitive et difficile à reproduire sans erreur. Lorsque vous travaillez avec un instrument traditionnel, vous rapportez probablement vos valeurs soit à la main, soit dans une feuille de calcul. Vous obtenez un document papier ou Excel rempli de chiffres et fatalement sujet à l'erreur humaine, ainsi que des résultats difficiles à reproduire si vous souhaitez recommencer votre acquisition. Cela dit, ces résultats ne servent souvent que de point à de départ à votre système, et ne sont probablement pas les informations exactes qu'il vous faut pour enregistrer vos données. Vous devrez certainement analyser les chiffres à l'aide d'un tableau de conversion ou d'une calculatrice, ce qui ajoute encore à la complexité de l'acquisition manuelle. Les solutions logicielles automatiques permettent d'éviter les inconvénients que comportent les mesures manuelles répétitives et d'assurer des résultats de test plus précis. Compte tenu des dépenses engagées dans votre équipement de test, vous devez être sûr de pouvoir obtenir des résultats précis et de pouvoir les communiquer rapidement. L'utilisation d'un système de contrôle d'instrument automatique peut vous permettre d'optimiser l'ensemble du processus de mesure, mais aussi d'économiser du temps et de l'argent en éliminant tout risque d'erreur humaine susceptible de vous obliger à recommencer votre test.

 

Signaux mixtes de plusieurs instruments

Votre système de mesure s'appuie sans doute sur plus d'un signal ou plus d'un instrument. Un test de stimulus/réponse est un bon exemple de système nécessitant des signaux mixtes et une multiconfiguration. Certains signaux devraient être envoyés par un instrument A à un matériel sous test, qui engendrerait à son tour un signal de réponse acquis par un instrument B. Il serait difficile d'interpréter et d'enregistrer manuellement toutes les données de ce test ; imaginez alors à quel point cela pourrait devenir chronophage et source d'erreurs s'il fallait répéter la même opération plusieurs fois. Une solution logicielle automatique vous permet de regrouper plusieurs mesures et plusieurs instruments en un seul système. Les technologies logicielles ont évolué de sorte que vous pouvez désormais intégrer des instruments provenant de fournisseurs différents ou capables d'acquérir des types de données différents en un seul système, dans le but d'automatiser des tests plus complexes.

 

Décisions en fonction des données

Un système de test comporte généralement une opération de traitement ou d'analyse des données qui conditionne certaines actions. Reprenons l'exemple du test de stimulus/réponse cité plus haut, et imaginons qu'il faille qu'une alarme se déclenche dans le cas où le signal émis par le matériel sous test dépasserait un seuil défini. Cette spécification impliquerait qu'une décision devrait être prise en fonction des données après traitement et analyse du signal. Il est impossible de prendre d'emblée une décision comme le déclenchement d'une alarme manuellement, et cela pourrait avoir des conséquences irréversibles. Les solutions logicielles automatiques proposent des routines de traitement et d'analyse de signaux qui vous permettent d'implémenter facilement des décisions prises en fonction des données dans vos systèmes de test. Vous pouvez également vous assurer que ces actions sont engagées rapidement en fonction des données pour réduire l'intervalle de temps entre chaque routine. Ainsi, vous pouvez garantir que votre système de mesures génère des résultats fiables et qu'il vous permettra de raccourcir la durée des cycles de conception.

 

Enregistrement et partage de données

Plus vous acquérez de points de données, plus l'archivage devient complexe. L'enregistrement manuel de données prend beaucoup de temps, et une seule erreur humaine peut suffire à rendre votre enregistrement inutilisable. Les données restent rarement consignées dans une feuille de calcul ou dans un carnet de notes. Elles sont soumises à certaines interprétations, et les conclusions importantes qui en résultent doivent être mises en avant pour faciliter la compréhension des résultats de test. En raison de la quantité de temps système et de travail requise pour communiquer les informations, il est difficile d'enregistrer et de partager des conclusions relatives aux données manuellement. Les solutions logicielles automatiques s'appuient souvent sur les nouvelles technologies qui permettent de stocker de grandes quantités de données sur disque ou de publier des données dans le cloud. Il est plus facile d'interpréter et de communiquer des données à d'autres personnes lorsque l'on a la liberté de choisir la manière dont elles sont stockées. Les solutions automatiques vous permettent de publier vos données quasiment partout – à partir d'un fichier sur votre disque local vers le cloud, selon l'avancement de vos acquisitions, ou une fois que vos tests sont achevés. Cette liberté vous permet d'interpréter et de partager vos résultats plus rapidement qu'avec n'importe quel système de mesure manuelle.

 

Faut-il automatiser votre système ?

Bien que l'acquisition manuelle soit tout à fait légitime dans certains cas, l'automatisation de vos mesures offre des avantages non négligeables en termes d'économie de temps et d'argent. À mesure que les spécifications des systèmes de test deviennent de plus en plus complexes, les difficultés associées à l'acquisition de données manuelle s'intensifient. En automatisant vos solutions de mesure, vous pouvez réduire radicalement les difficultés liées à la répétition, aux erreurs de données, à l'intégration d'instrument et de signaux multiples, à la prise de décisions, au stockage et aux rapports de données. Le logiciel de conception graphique de systèmes NI LabVIEW a affirmé sa position de leader dans le domaine des plates-formes logicielles destinées à l'automatisation de données de mesure, et vous permet d'obtenir des données de test de meilleure qualité en peu de temps.

Utiliser LabVIEW pour l'automatisation de mesure

LabVIEW est un environnement logiciel qui offre une intégration transparente pour vous aider à construire des systèmes de contrôle d'instruments personnalisés et à communiquer avec quasiment tous les instruments sur n'importe quel bus – des instruments traditionnels aux instruments modulaires au format PXI. Avec LabVIEW, vous pouvez regrouper vos données en un seul environnement et parcourir une suite complète de bibliothèques de traitement de signaux et de mathématiques pour analyser vos données et prendre des décisions complexes en fonction de celles-ci. De plus, vous pouvez visualiser vos résultats dans les interfaces utilisateurs personnalisées, et choisir la façon dont vous souhaitez stocker ou enregistrer vos conclusions.

 

Étapes suivantes

En savoir plus sur LabVIEW pour le contrôle d'instruments